formats

51 listes du RCD finalisées à Tizi Ouzou

Publié le 31/07/2017, par dans Non classé.

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) se prépare d’arrache-pied pour les prochaines élections locales dans la wilaya de Tizi Ouzou.
L’heure est ainsi à la confection des listes de candidats qui seront issus des assemblées générales de sections communales, a souligné, hier, Malik Hassas, président du bureau régional du RCD, lors d’un point animé en présence des élus du parti à l’APC de Tizi Ouzou.
M. Hassas a indiqué, en outre, que, d’ores et déjà, les listes du RCD aux prochaines élections locales ont été finalisées dans plusieurs localités. « Nous avons des échéances électorales qui nous attendent. Nous les préparons avec beaucoup de sérénité. Le choix des candidats a été fait sans aucune contestation à travers les 51 communes où les listes ont été élaborées par les commissions locales. D’autres listes sont aussi en cours de confection», a-t-il précisé avant de revenir sur la gestion de l’APC de Tizi Ouzou. « Le bilan de l’APC dirigée par le RCD est positif. Nous aurions pu faire mieux si nous avions opté pour quelqu’un d’autre comme tête de liste. Nous avons fait un choix politique en 2012. Notre objectif était de réhabiliter les anciens militants berbéristes assassinés, dont le père de l’actuel maire. Il y a des insuffisances dans la gestion des affaires de l’APC, mais nous les assumons», a-t-il ajouté.

De leur côté, les quatre élus RCD à l’APC de Tizi Ouzou, en l’occurrence Hamid Bouzeggane, Salim Hammoutène, Farid Matoub et Mohamed Toulaït ont déclaré que « la présentation des bilans de gestion aux citoyens est une obligation que le RCD impose à tous ses maires. Malheureusement, s’agissant de notre commune, cet engagement n’a jamais été respecté par le président de l’APC. C’est pour cela que nous avons décidé de nous ‘‘réapproprier » cet engagement et rétablir les vérités». « Durant ce mandat, nous avons également accordé une attention particulière au secteur de l’éducation. Plus d’un milliard de dinars a été consacré à ce secteur. Les 48 écoles primaires de la commune, laissées dans un état de délabrement avancé, ont toutes été réhabilitées. Trois cantines de 200 rations ont été lancées et réceptionnées durant ce mandat. Des aires de jeux en gazon synthétique ont également été réalisées. Le transport scolaire a été généralisé pour un montant de 32 millions de dinars par an et 8 millions de dinars sont réservés annuellement à l’amélioration des repas scolaires», ont-ils souligné tout en mettant l’accent sur d’autres réalisations, comme la création de l’EPIC Codem, qui assure la collecte quotidienne des déchets ménagers, la rénovation de la mairie et l’amélioration des conditions d’accueil au service de l’état civil.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé 51 listes du RCD finalisées à Tizi Ouzou
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair