formats

47 Etats africains pourune position commune

Publié le 11/10/2016, par dans Non classé.

La réunion préparatoire et la réunion de haut niveau de la COP7 de la région africaine, la conférence des parties de la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac se tient depuis hier à Alger dans but d’adopter une position commune de la région Afrique pour la 7e session de la Conférence des parties (COP7) qui se tiendra à New Delhi du 7 au 12 novembre prochain.
Plus de 150 délégués des 47 Etats de la région et les observateurs non parties à la COP y participent. L’objectif global de cette rencontre est l’accélération pour la pleine mise en œuvre de la Convention-cadre de l’OMS la lutte antitabac (CCLAT) dans la région africaine, examiner et adopter des positions régionales sur l’ordre du jour de la COP7, fournir une plateforme pour les pays afin de partager leurs expériences sur la mise la mise en œuvre de la CCLAT de l’OMS, y compris la taxation du tabac et le commerce illicite des produits du tabac et identifier les enjeux-clés et les défis qui retardent la mise en œuvre effective de la Convention et qui peuvent nécessiter une attention particulière au cours de la COP7.

Ainsi, l’Algérie qui abrite cette réunion, est un des premiers pays à ratifier cette convention en 2008 et de nombreuses actions ont été menées dans le sillage de cet instrument international pour lutter contre le tabac mis en place en 1995 à la 48e session de l’Assemblée mondiale de la santé. « L’Algérie a placé la lutte antitabac parmi ses priorités, car elle est le principal volet de son plan stratégique intégré de lutte contre les maladies non transmissibles (2015-2019) et le Plan national de lutte contre le cancer pour la même période», a déclaré le ministre de le Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière à l’ouverture des travaux qui se tiennent à huis clos.

Il a rappelé que la lutte contre le tabac constitue un défi majeur du fait que les maladies liées au tabac sont l’une des principales menaces pour la santé publique auxquelles le monde n’a jamais été confronté et « qu’une personne meurt d’une maladie due au tabagisme toutes les 6 secondes et que plus de 80% de ces décès évitables interviennent dans les pays en développement et notre région en porte un lourd fardeau». La réunion d’Alger constitue, a-t-il encore souligné, une opportunité pour la région Afrique afin d’accélérer la pleine mise en œuvre de la convention.

Le représentant permanent de l’organisation mondiale de la santé (OMS), Bah Keita, a indiqué lundi à Alger que 43 pays africains ont ratifié la convention cadre de l’OMS pour la lutte antitabac. Il a précisé que 8 parmi ces pays ont ratifié le protocole pour éliminer le commerce illicite des produits du tabac et 4 autres ont mis en place des programmes de prévention. « Ces pays ont promulgué des lois prohibant la publicité des produits du tabac pour renforcer la mise en œuvre de la convention cadre pour la lutte antitabac comme clef de voûte pour garantir le développement durable», a-t-il ajouté. Affichant la détermination des pays à faire aboutir la lutte contre le tabac dans la région, le responsable de l’OMS compte beaucoup sur les recommandations de cette rencontre.

« La septième session de la Conférence des parties qui se tiendra en Inde en novembre prochain fournit une autre occasion pour la région de participer activement à l’examen des progrès mondiaux, tout en fournissant une orientation sur la façon de relever les défis qui menacent notre progrès», a-t-il souligné et d’appeler les Etats membres et les parties à la Convention à discuter de manière approfondie l’ordre du jour de la COP7 et veiller à ce que le consensus soit atteint pour des décisions fortes. Le Bureau régional continuera à fournir le soutien nécessaire pour s’assurer que la voix de la région est unie et progressiste.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé 47 Etats africains pourune position commune
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair