formats

3300 souscripteurs ont choisi leurs sites

Publié le 05/12/2015, par dans Non classé.

Le ministre de l’Habitat a soumis au gouvernement des projets de réalisation de 10 000 logements pour adoption, et a déclaré que d’autres concernant 16 000 unités seront aussi prochainement proposés.
Quelque 3300 souscripteurs au programme de Logement promotionnel public (LPP) ont choisi leurs sites durant les deux premiers jours du lancement de l’opération qui a débuté le 1er décembre. C’est le bilan rendu public par Abdelmadjid Tebboune, ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville. Par cette annonce, le ministre veut instaurer de nouvelles traditions de communication et conférer à cette opération le maximum de transparence et de visibilité.

Parmi les autres détails donnés : plus de 11 000 visites au site électronique destiné à l’opération ont été enregistrées. Ce qui dénote l’intérêt des Algériens pour cette formule de logement. Il a avoué que certains souscripteurs ont rencontré des problèmes techniques lors de cette opération, mais qu’ils « étaient actuellement pris en charge». Dans ce cadre, il faut savoir que l’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI) a lancé, le 1er décembre dernier, un site électronique pour les souscripteurs au programme LPP ayant versé les première et deuxième tranches pour choisir leurs sites de résidence. Le recours à internet va faciliter les choses.

Les souscripteurs d’Alger, à titre d’exemple, peuvent opter pour leurs lieux de résidence parmi 28 sites sis à Sidi Abdellah, Ouled Fayet, Aïn Benian, Souidania, Zéralda Bordj El Bahri, Aïn Taya, Bordj El Kiffan, Réghaïa, Rouiba, Staouéli et Bachdjerrah. Les souscripteurs au programme de location-vente (AADL) 2013 pourront choisir leurs sites une fois l’opération destinée aux anciens souscripteurs (2001-2002) achevée à fin décembre. Le ministre a soumis au gouvernement des projets de réalisation de 10 000 logements pour adoption, et a déclaré que d’autres concernant 16 000 autres unités seront aussi prochainement proposés.

Concernant les aides financières accordées ces dernières années aux sinistrés des catastrophes naturelles, M. Tebboune a rappelé à l’APS que « ces derniers pouvaient bénéficier de logements dans le cadre des différentes formules publiques, à condition que la valeur de l’aide qui leur a été accordée ne soit pas supérieure à 300 000 DA». Il a tenu à préciser qu’une instruction existait dans ce sens, soulignant que « toutes les mesures nécessaires seront prises si celle-ci n’est pas appliquée». Les projets de réalisation des programmes de logements au Sud, notamment publics, y compris le programme location-vente, sont actuellement soumis à des normes urbanistiques réglementées qui imposent une superficie de réalisation du logement non inférieure à 250 m2. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé 3300 souscripteurs ont choisi leurs sites
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair