formats

31 milliards DA de crédit complémentaire validés par le CPE

Publié le 27/05/2018, par dans Non classé.

Le Conseil national de l’Etat (CPE) que préside Ahmed Ouyahia vient de donner son aval à Algerian qatari steel (AQS), un projet de réalisation d’un complexe sidérurgique situé dans la commune de Bellara (Jijel), pour bénéficier d’un crédit complémentaire de 31,12 milliards DA.
Selon la résolution du CPE n°09/161, cet accord permettra la finalisation de la première phase de ce projet qui accuse un retard. Contacté, Hichem Baamoun le directeur de la communication au niveau du groupe Sider dont AQS est l’une de ses filiales, confirme. Selon ce jeune cadre, « c’est une demande de crédit qui a été accordée par le CPE.

Elle vient suite à un glissement du planning de réalisation de la première phase du projet du complexe sidérurgique de Bellara, nécessitant des investissements complémentaires pour son parachèvement». Ainsi, le CPE a autorisé l’octroi à la société mixte AQS d’un crédit bancaire complémentaire d’un montant de 31,12 milliards DA sur une durée de 10 années avec un taux d’intérêt de 3,5%.

Le début du remboursement a été différé jusqu’à cinq années après. « Quant aux intérêts intercalaires durant la période du différé et la bonification du taux d’intérêt, ils seront tous pris en charge par le Trésor public», précise la même source. Selon la fiche technique du projet, la première étape du projet du complexe sidérurgique de Bellara assure une production de 2 millions de tonnes, dont 1,5 million en rond à béton et 700 000 autres tonnes de fil de machine. Depuis mars 2018, faut-il le rappeler, AQS est passé sous le giron du groupe Sider.

« C’est dans le cadre de la réorganisation du Groupe Sider que le transfert des participations détenues par le Groupe Imetal dans le capital social de la société AQS au profit du groupe Sider ainsi que le crédit du Fonds national d’investissement (FNI) lié au financement de ces participations», lit-on dans la résolution du CPE, datée du 28 mars dernier.

Par ailleurs, après son transfert en propriété au profit du groupe Imétal, l’EGS Hydra, qui dispose d’un terrain de 4,2 hectares dont la valeur foncière est 3,85 milliards de dinars, est revenue dans le giron du groupe Sider. Ces importantes décisions figurent parmi des résolutions du CPE, signées par le président de ce dernier, Ahmed Ouyahia, le Premier ministre.

Selon ce document, dont El Watan détient en exclusivité une copie, le complexe Sider El Hadjar a également été renforcé par la fusion par absorption de la filiale Tubes sans soudure (TSS) et le transfert du terrain d’assiette abritant l’usine au profit du complexe Sider El Hadjar. « Le groupe Sider a permis à la wilaya de Annaba de recouvrer sa vocation de capitale de l’acier.

En effet, outre le complexe d’El Hadjar, le groupe Sider a récupéré le méga complexe AQS Bellara, le patrimoine immobilier de l’EGS Hydra (Alger) et chapeautera à Annaba l’important projet algéro-émirati EDS. Réunies, ces usines peuvent facilement répondre aux besoins nationaux en produits sidérurgiques et assurer la souveraineté du pays en la matière.

C’est un immense effort consenti par notre ministre et son département Capital marchand qui, faut-il le relever, intervient en pleine crise économique», s’est félicité le directeur de la communication du Groupe Sider. A vrai dire, le ministre de l’Industrie, Youcef Yousfi, a dû faire le ménage dans son département avant de passer au renforcement de ce secteur, dont les contours des fruits de sa politique sont aujourd’hui perceptibles. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé 31 milliards DA de crédit complémentaire validés par le CPE
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair