formats

3 terroristes et 3 éléments de soutien placés sous mandat de dépôt

Publié le 22/06/2017, par dans Non classé.

Le magistrat instructeur près le pôle judiciaire spécialisé de Constantine a placé hier sous mandats de dépôt 6 individus, trois terroristes et trois éléments de soutien au groupe terroriste, a appris El Watan auprès d’une source judiciaire.
Ces éléments composent un groupe activant à Constantine, capturé dimanche 11 juin à la ville nouvelle Ali Mendjeli, lors d’une opération menée par un détachement de l’Armée nationale populaire de la 5e Région militaire, en coordination avec les éléments de la Gendarmerie et de la Sûreté nationales. Selon le communiqué publié le jour même sur le site internet du ministère de la Défense nationale, il s’agit des dénommés : M. Omar, dit El Kaâkaâ, D. Abdellah, dit Hacen El Assimi, ayant rejoint les groupes terroristes respectivement en 2008 et 2007, et A. Moadh.

L’opération a permis aussi la récupération de deux pistolets automatiques, une quantité de munitions, un véhicule utilitaire, un ordinateur portable, 8 téléphones portables, ainsi qu’une somme d’argent en monnaie nationale (84 500 DA) et en devise (202 400 euros).
Ce coup de filet a été rendu possible grâce à la vigilance et au professionnalisme des forces de l’Armée nationale populaire et les différents corps de sécurité et l’exploitation efficiente de renseignements. Il renseigne, cependant, sur la volonté du terrorisme islamiste de réinvestir la région et sa capacité, même réduite, à embrigadement des jeunes.

La moyenne d’âge des terroristes présentés, hier, se situe entre 24 et 31 ans. Même si l’impact reste très faible, Constantine est le théâtre d’un regain d’activité terroriste depuis 2014. L’attentat kamikaze ayant ciblé le commissariat du 13e arrondissement, près du centre-ville, fin février dernier, reste encore dans les mémoires. Le point culminant de cette menace a été l’assassinat d’un officier de police, le 27 octobre dernier, par deux terroristes dans un restaurant de la cité Ziadia, non loin de Djebel El Ouahch. Un attentat vaguement revendiqué par Daech. La force du renseignement et la vigilance des forces de sécurité ont permis de déjouer plusieurs autres actions et, enfin, l’élimination des cellules terroristes installées à Constantine, et de leur chef abattu le 25 mars dernier, l’émir Laâouira Noureddine, alias Abou Al Hammam, émir de Sariat Al Ghoraba, groupe terroriste lié à l’organisation autoproclamée Etat islamique (Daech). Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé 3 terroristes et 3 éléments de soutien placés sous mandat de dépôt
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair