formats

177 millions de dollars de pertes de change pour ArcelorMittal Annaba

Publié le 10/03/2016, par dans Non classé.

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a invité les 6000 travailleurs d’El Hadjar à éviter le retour aux grèves qui ont paralysé, à maintes reprises, le complexe.
La dévaluation du dinar affecte même le plan d’investissement du complexe sidérurgique ArcelorMittal Annaba. C’est ce qu’a déclaré un responsable de l’usine à l’occasion de la visite effectuée, hier dans la wilaya, par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal. « En raison de la dépréciation du dinar, nous avons enregistré une perte de change de 177 millions de dollars sur la totalité de la somme allouée pour la réhabilitation de l’usine, qui est d’un milliard de dollars», explique-t-il devant la délégation gouvernementale.

Ce programme d’investissement, rappelons-le, a été décidé en 2013, lorsque l’Etat avait racheté 51% des actions du complexe (depuis 2015 le complexe a été nationalisé, ndlr). A cette époque, le taux de change du dinar par rapport au dollar (80 DA/1 dollar) n’était pas le même qu’aujourd’hui (plus de 107 DA pour 1 dollar). Cette perte sèche figure parmi les difficultés sur lesquelles, ajoute le même responsable, bute la mise en œuvre de ce plan de modernisation du complexe.

Selon lui, 80% des installations de l’usine « sont dégradées et doivent être remplacées». Parmi ces installations, il y a le fameux haut fourneau qui est à l’arrêt depuis plusieurs années. « La durée d’exploitation du haut fourneau est de 10 ans, alors que nous l’utilisons depuis 16 ans. Il doit être réfectionné entièrement. A cet effet, un contrat a été signé en juillet 2014 et son redémarrage devrait intervenir en mai 2016. La modernisation du reste des installations sera achevée en août 2016», explique-t-il.

Mais ce plan prévoit aussi la modernisation de la voie ferrée reliant l’usine à la mine de fer ainsi que le développement de cette dernière pour augmenter sa production, très faible actuellement. La seconde phase de ce plan porte principalement sur l’augmentation de la production de l’usine qui, pour être économiquement viable, doit atteindre, indique le même responsable, le niveau de 1,3 million de tonnes d’acier par an.

Sellal : « réglez les problèmes sans grève»

Après la présentation de l’état d’avancement de ce programme, le Premier ministre a invité les 6000 travailleurs à éviter le retour aux grèves qui ont paralysé, à maintes reprises, le complexe. « Il faut régler les problèmes entre vous et arrêter les grèves», a-t-il lancé à l’adresse d’un groupe de travailleurs réunis sous un chapiteau aménagé pour l’occasion. Selon M. Sellal, El Hadjar n’est plus l’unique producteur dans le domaine, il fera face, prochainement, à la concurrence des complexes de Bethioua (Oran) et Bellara (Jijel). « Il faut augmenter la production et penser à l’exportation. Nous voulons commencer l’exportation à partir de Annaba», a-t-il déclaré.

Pour M. Sellal, la conquête des marchés internationaux est désormais l’objectif suprême. Les secteurs de l’industrie et de l’agriculture, dit-il, doivent être « les moteurs de l’économie nationale». « Il faut fournir davantage d’efforts et utiliser tous les moyens disponibles pour obtenir de meilleurs rendements agricoles. Il faut aussi aller vers des partenariats pour réaliser cet objectif», a-t-il affirmé, en s’adressant au responsable d’une exploitation agricole de la commune de Aïn Berda (28 km du chef-lieu de la wilaya de Annaba). Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé 177 millions de dollars de pertes de change pour ArcelorMittal Annaba
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair